Petit retour dans le Haut - Rhin, mais à peine à 11 km de Sélestat.

Promenade de toute une après midi, en terminant avec une guide des plus sympatique,

visite gratuite à partir de 17 h, départ place du marché.

Jamais je n'aurais imaginé que cela durerait jusqu'à plus de 19 h 30,

je n'ai pas vu le temps passé, et à la fin nous avons eu bien du mal à la quitter !!!

Rendez vous donné pour cet hiver, avec une visite pendant le temps de Noël,

j'ai hâte de voir ce que cela va donner.

Je suis rentrée avec plus de 300 photos, il m'est vraiment impossible de toutes les mettre ici,

mais comme le montage version carte postale vous a beaucoup plu,

j'ai choisi cette option pour vous en mettre le maximum.

 

Voici ce que j'ai trouvé sur le site : Alsace passion

Bergheim, superbe village de la route des vins, entouré de ses remparts, reste encore relativement préservé des touristes. Le centre ville comporte de nombreuses et très belles maisons de vignerons. Depuis le sommet des remparts, superbement conservés, vous pourrez admirer les coteaux du vignoble, surplombés par le château du Haut-Koenigsbourg.

 

 

Histoire de Bergheim

Les origines de l’occupation du site de Bergheim sont mal connues, mais la présence d’une occupation romaine est attestée (une mosaïque provenant d’une villa est exposée au musée des Unterlinden à Colmar). Au Xème siècle, la cité est un bien royal, qui sera donné en fief au Duc de Lorraine qui en fera lui-même don à l’évêque de Toul. En 1287 Bergheim devient possession de la famille des Ribeaupierre, qui l’élève en 1312 au rang de ville. Elle la dote alors de ses remparts. La ville est vendue aux Habsbourg en 1313, qui la confiera à diverses familles nobles, avant d’en reprendre le contrôle à la fin du XVème siècle.
La ville avait la particularité de posséder le droit d’asile ce qui permettait à toute personne pourchassée de s’y réfugier.
En 1648, par le traité de Westphalie, et avec le reste de l’Alsace, la ville de Bergheim devient française et passe entre les mains de diverses familles nobles, pour devenir finalement la propriété de la famille de Birkenfeld, qui la conservera jusqu’à la Révolution.
La ville suit alors l’histoire du reste de l’Alsace.

 

 

 

Bergheim

 

La porte Haute : cette tour-porte du XIVème siècle qui gardait l’entrée ouest de la ville, est la seule des trois encore existante. De la porte haute, prenez le chemin qui conduit à la promenade des remparts.

 

 

Bergheim_0

 

Promenade dans la ville : de l’église, passez dans la Grand rue, puis promenez vous dans les petites rues de la ville, où vous pourrez admirer de superbes maisons. Passez dans la rue de la Cigogne, la rue des Chevaliers,

 

 

Bergheim_1

 

Nous allons voir plusieurs petits jardins... ici le thème la musique

 

 

Bergheim_2

 

Grand Rue : de très belles maisons bordent la rue principale de la ville.

 

 

Bergheim_3

 

 

Bergheim_4

 

Le jardin de l'esprit, autour de l'église...

 

Bergheim_5

 

Bergheim_6

 

L’église : Sa construction date du XIVème siècle, suite à l’incendie de la précédente. Elle subit plusieurs modifications au cours du temps, dont les plus importantes qui ont lieu au cours du XVIIIème siècle, notamment la partie haute du clocher et l’intérieur. Le portail d’entrée présente une belle adoration des Mages. A l’intérieur, vous pourrez admirer plusieurs belles fresques (symboles des Evangélistes, Saint Georges terrassant le dragon, une crucifixion…) La nef a été couverte d’un plafond et les arcs reposent sur des colonnes toscanes (1718).

 

Bergheim_7

 

à côté de l'église, juste un peu plus loin, le jardin médiéval, ou jardin des sorcières....

 

Bergheim_8

 

 

Bergheim_9

 

Le jardin de l'aneth...

 

Bergheim_10

 

Une partie des remparts...

 

Bergheim_11

 

retour au centre pour attendre la guide, nous serons une petite cinquantaine à la suivre...

 

Bergheim_12

 

Place du Marché : la promenade vous conduit ici, à l’ancienne place d’Arme, bordée par la mairie et de belles maisons. Sur la place, une fontaine, en grès et ferronnerie, porte à son sommet l’un des symboles de la ville, que l’on retrouve sur son blason, la représentation du Berg (colline) de Bergheim. Poursuivez votre chemin vers la porte Haute en empruntant la Grand Rue.

 

Bergheim_13

 

La synagogue de 1862 (Bergheim a abrité l’une des communauté juive les plus importante d’Alsace jusqu’au XXème siècle). Aujourd'hui dédiée à des événements culturels...

 

Bergheim_14

 

Bergheim_15

 

Bergheim_16

 

Bergheim_17

 

Promenade des remparts : cette promenade vous permet de faire le tour d’une partie de la ville, et d’avoir de très beaux points de vue sur le fossé, les maisons, les tours d’enceintes, le vignoble et le Haut-Koenigsbourg. Les fortifications de la ville sont constituées d’une double enceinte bien conservée, avec ses fossés et ses murs flanqués de tours, dont certaines ont été transformées en habitation. Poursuivez sur les remparts jusqu’à la seconde entrée de la ville, à côté de l’église.

 

Bergheim_18

 

Bergheim_19

 

Le vieux tilleul

Dans le jardin devant la Porte Haute, il aurait été planté vers l'an 1300.

 

Bergheim_20

 

Bonne fin de journée, bisous, bisous.

J'espère que la promenade vous plaira.

 

 

Mes autres blogs :

 

tablemamou

quillingmamou

nounou